Carnet de Voyage (LAOS) 8

EXTENSION 2: MUANG LA
Le MUANG LA RESORT, en plein centre du nord Laos, est installé au bord d’un petit village traditionnel, entre rizières et montagnes. Entouré par la forêt tropicale et en bordure de rivière, à l’écart du tourisme de masse, ce lodge de seulement 4 maisons et 8 chambres est un point de départ idéal pour rayonner dans le nord Laos et découvrir ses trésors (nature, ethnies, etc.). Nombreuses excursions découvertes sont proposées par le lodge (4×4 – randonnées – bateau). Le Muang La Resort mérite qu’on s’y arrête : outre les excursions alentour, le lodge est idéal pour une détente farniente dans ces bungalows joliment décorés au bord de la rivière, avec un concept de restaurant original de restauration éphémère, ou votre table sera dressés où bon vous semblera (dans les jardins, sur votre terrasse, ou sur l’île en face) – Excellente cuisine – des cours de cuisine asiatique sont également prodigués au lodge. (par la route 5 H 30 de Luang Prabang – 40 min. d’Oudomxay – 4 h de Pakbeng) – District of Muang La – Province d’Oudomxay – Tel. : +856 (0) 21 24 34 46 – Fax: +856 (0) 21 25 2660 – resa@muangla.com – www.muangla.com

Voir plus: croisiere privee delta mekong | visa pour aller au vietnam | Jonque privéee Halong | trek 3 jours sapa
MUANG SING-PAKBENG
Deux jours de route, avec une étape dans la ville toujours de rêve (!) d’Oudomxay (à 7 h de route de Muang Sing) et la chance de bénéficier le lendemain d’une route refaite, soit un trajet facile. Avec une pose au bord d’une rivière où un bel homme nu et totalement impudique se baigne, et où sur la berge j’ai trouvé un massif de trèfles, tous à 4 feuilles. J’en ai pris un bouquet. Autre pose à Muang Houn, un gros village où il y a pléthore d’endroits pour se restaurer le long de la grand-rue.
OUDOMXAY: le seul point de chute convenable est la VILLA KEOSEUMSACK: Une récente guesthouse basique en ville mais ici c’est le 1er choix ! -15 chambres confortables – restaurant – Bon marché – Navannoy Village – Xay District – Oudomxay – Tel. : 081 (0) 31 2170 – Mob: 081 (0) 20 78 09 164/2370674/5580674 – seumsack@hotmail.com
PAKBENG : à première vue, n’a aucun intérêt. Une rue principale qui mène au débarcadère sur le Mékong avec un « antiquaire » aux prix prohibitifs, un marché nul, un restaurant sans âme et cerise sur le gâteau, deux immenses babas cool qui font porter par deux enfants leurs sacs à dos plus grands qu’eux. Raccourci navrant d’un retour à la civilisation. A deuxième vue, dans le village en contrebas de la rue principale « où jamais aucun étranger ne va », c’est le bonheur de la vie toute simple, avec le coiffeur ambulant aux yeux de braise qui coupe les cheveux du client protégé d’un ex-sac de riz, avec le tout vieux myope qui fabrique ses pièges à taupe, le très jeune qui façonne son manche de pagaie à merveille et sans clous et des fils électriques partout et en pagaille, alors qu’il n’y a pas l’électricité. C’est ici que j’ai embarqué sur la petite barque jaune qui m’a emmenée à l’éléphant intelligent et pas borgne.
Et à troisième vue, c’est le bonheur d’un farniente à 4 étoiles dans un lodge de rêve au bord du Mékong, à 1 km de Pakbeng. De très beaux pavillons en bois sur pilotis, construits et meublés à la laotienne, avec le restaurant et les terrasses des chambres qui dominent le fleuve, dans un jardin de bananiers et de frangipaniers émergeant d’une jungle luxuriante. Les chambres, équipées de ventilateurs, de moustiquaires et d’une belle salle d’eau sont décorées d’un goût exquis, comme le restaurant d’ailleurs qui sert une délicieuse cuisine lao et française et de non moins excellents vins français (le propriétaire du LUANG SAY LODGE, construit par ASIA sur l’exact modèle des maisons traditionnelles laotiennes, est un Français) – Luxe, calme et volupté. Le genre d’endroit où j’ai envie de m’éterniser, à contempler la vie du fleuve jusqu’à l’apothéose du crépuscule.
Comme toujours, il faut casser le rêve et partir. En beauté sur le Pak Ou, un confortable bateau de rivière de 32 mètres de long qui se faufile avec élégance et à un rythme soutenu entre les écueils et les bancs de sable. Les rives sont prodigieuses de jungles échevelées, de rochers escarpés où alternent plages de sable blanc et paillotes de pêcheurs. Parfois des monstres hurlants nous croisent, où sont prostrées des silhouettes casquées en gilets de sauvetage orange qui ont choisi de voyager, non sans risque, sur ces monstrueuses pirogues dragster. Houey Say rime avec la fin du voyage, le débarquement et le transfert en Thaïlande jusqu’à Chiang Rai, d’où part le vol pour Bangkok – LUANG SAY LODGE et BATEAU PAK OU: réservation à Paris – ASIA, 1 rue Dante, 75005 Paris, Tel.: 0144415010 ou Site Web: www.asia.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*