Carnet de Voyage (PHNOM PENH) 12

TONLE SAP – BATTABANG
Le Tonlé Sap est la mère nourricière du Cambodge. Relié par le fleuve Tonlé Sap au Mékong, il accueille le trop plein d’eau de celui-ci lors de la mousson et se transforme alors en une véritable mer intérieure. Pour ensuite inverser le cours des eaux et se reverser dans le Mékong à la saison sèche. C’est le « miracle cambodgien » célébré à la Fête des Eaux (« Bon Om Touk ») en novembre le jour de la pleine lune (la date change chaque année en fonction du calendrier lunaire – se renseigner). Le Tonlé Sap est bas de février à juin et haut de juillet à novembre. A 15 km au sud de Siem Reap, c’est, depuis la nuit des temps, un univers magique peuplé de forêts immergées, de villages lacustres et réserve de myriades d’oiseaux parmi les plus rares de la planète. Les villages flottants sont accessibles de novembre à mars/avril (en dehors de cette période c’est un océan de boue). Au village flottant de Chong Kneas où tous les touristes se retrouvent, il faut préférer le village sur pilotis Kompong Phluk, un peu plus loin. La découverte du peuple de l’eau et de la biosphère ornithologique de Prek Toal est une expérience inoubliable. À laquelle on peut ne consacrer qu’une journée, au départ de Siem Reap. Mais à mon sens, pour découvrir la partie inconnue des touristes de ce domaine enchanté, il faut poursuivre l’aventure et s’embarquer pour un périple de 48 h de navigation jusqu’à Battabang via la rivière Sangker, avec une nuit mémorable dans un village flottant. Pour le circuit d’une journée, on peut s’adresser à une agence à but non lucratif: OSMOSE, qui depuis des années accomplit un travail remarquable pour la préservation de l’écosystème du lac et du mode de vie de ses habitants – Osmose: quartier Wat Dammak – Siem Reap- Mob: +855 (0) 12 832 812 – comms@osmosetonlesap.net – ivwzv.osmosetonlesap.net

Voir plus: croisiere privee delta mekong | demande visa vietnam en ligne | Jonque bai tu long 2jours | trek 4 jours sapa
Pour la croisière jusqu’à Battabang: contacter TERRE CAMBODGE – Hup Guan Street # 668 st. – Siem Reap – Tél. :+855 (0) 63 964 557 -+855 (0)92 476682
SIEM REAP – BATTABANG (180 KM – 4 H ROUTE ET PISTE)
Ceux qui préfèrent l’option d’une journée de découverte du Tonlé.Sap rejoindront Battabang par la route, ce qui a l’avantage de permettre un crochet pour visiter le temple Banteay Chmar, récemment déminé et ouvert aux visiteurs, encore rarissimes aujourd’hui (cela donne une idée plaisante de la découverte d’Angkor dans un passé pas si lointain).
A environ 180 km de Siem Reap sur la N6, le village de sculpteurs sur grès de PHNOM CHUNCHAI mérite qu’on s’y arrête: les dizaines d’ateliers alignés le long de la route témoignent d’un réel savoir faire (du grand Bouddha de 3 mètres de haut aux asparas en haut relief en passant par les simples pierres ponce.) Les prix ici sont plus que 50 % moins chers qu’à Siem Reap. BANTEAY CHMAR: Ce grand temple forteresse, lui aussi érigé par Jayavarman VII au 12ème siècle a été cruellement pillé par les Khmers rouges en 1996/98 qui y récupéraient pierres précieuses et statues pour les vendre en Thaïlande (toute proche). Cela explique l’état du temple encore aujourd’hui: au sein des murs d’enceinte ce n’est plus qu’un gigantesque amoncellement de blocs de pierre, pire qu’à Beng Melea. En revanche les murs d’enceinte, quasiment intacts portent de magnifiques bas- reliefs, dont le fleuron est l’extraordinaire Avalokevara (Bouddha de la Compassion) aux 32 bras, que des fidèles venus de loin viennent honorer aujourd’hui encore avec des fleurs et de l’encens.
A la sortie du village de Banteay Chmear, une petite maison abrite SOIERIE DU MEKONG, une petite entreprise sociale qui forme des jeunes femmes cambodgiennes au tissage traditionnel de la soie. Elles sont formées sur place, puis quand elles sont des tisserandes confirmées, elles travaillent chez elles. Soieries du Mékong vend sur place et en boutiques ces soieries de grande qualité pour la mode et la maison. Cela contribue au développement du village et de la campagne alentour et évite l’exode des femmes vers les villes – Soieries du Mékong – Tel: +855 (0) 12 30 70 69 – sdmcanibodge@yahoo.fr – www.soieriesdumekong.com
BATTABANG: son charme réside avant tout dans ses maisons de commerce coloniales françaises nichées le long de la rivière Sangker. La campagne alentour est bucolique à souhait, avec sa profusion d’orangers et d’arbres à papaye, ses routes tapissées de piments rouges mis à sécher et les Vat pré-angkoriens perchés sur les collines. Le Vat Banan, un des plus beaux, se mérite du haut de ses 350 marches.
L’intérêt majeur de Battabang est une école hors du commun gérée par l’organisation non gouvernementale « Phare Ponleu Selpak » (PPS) = «Phare, la lumière des arts ». Après 30 ans de guerre, la question de l’identité culturelle est essentielle pour la restructuration et la paix. En ce sens PPS prend en charge des enfants défavorisés (accueil plus de 1400 enfants chaque jour) d’abord pour leur donner une éducation de base et répondre aux besoins fondamentaux, ensuite pour éveiller leurs sens artistiques et les former. L’éventail est remarquable : Ecole de musique, Ecole des Arts visuels (dessin, peinture, studio d’animation), Ecole des Arts de la Scène (théâtre – cirque). Chaque semaine à Battabang un public composé de touristes et de Cambodgiens (dont nombre des quartiers pauvres de la ville) se presse sous le chapiteau de PPS pour admirer ces superbes performances. Le formidable sourire dans les yeux des enfants (élèves et spectateurs) justifie a lui seul le voyage (téléphoner pour connaître les jours de spectacle). On peut aider le PPS en allant à leurs spectacles, ou en achetant le travail des artistes, ou par un don ou encore en parrainant un enfant – Phare Ponleu Selpak: Village de Anch Anh, commune d’Ochar – POBox 316, Battabang – Tel/Fax: +855 (0) 53 952 424 – port: +855 (0) 12821498 – inquiries@phareps.org – www.phareps.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*