Carnet de Voyage (PHNOM PENH) 13

Hôtels:
LA VILLA: sans contexte le meilleur de la ville, dans une belle maison coloniale des années 1930, rénovée et décorée avec goût dans le style. Le peu de chambres (7) rend la réservation impérative. Restaurant en intérieur ou extérieur avec un cadre aussi réussi que le reste. Bonne cuisine. Et cerise sur le gâteau une piscine à l’arrière dans le jardin. Une étape de charme – 185, Pom Romchek 5 – Kom Rattanak – Tel: +855 (0) 53 730151 – +855 (0) 17 411 880 – lavilla@online.com.kh -www.lavilla-battabang.com
ROTTANAK RESORT : des jolies chambres dans de petits bungalows dans un jardin avec piscine – calme et confortable – Rom Chank 5 Vellage -Tél: +855 (0) 53 953 255 – +855 (0) 89 969 366 – info@rottanakresort.com-scooprottanakresort@gmail.com – www. rottanakresort. com
Restaurants :
– Celui de LA VILLA (voir ci-dessus)
– POMME D’AMOUR: petit restaurant sympathique et sans prétention tenu par des Français – Street 2, 5 N° 63 – Tél: 012 415 513-012 963 189
BATTABANG – PHNOM PENH (290 KM – 4H DE ROUTE)
+/- 33 Km avant Phnom Penh sur la N5, le village de POTOCH est célèbre pour ses argentiers qui font un très joli travail, avec des outils traditionnels plus que basiques. A l’atelier de TOUCH BOPHA, le long de la rivière Tonie Sap, on trouve de très beaux objets et bijoux en argent, à des prix très compétitifs (marchander).
LE SUD: PHNOM PENH – KAMPOT – KEP (130 KM – +/- 3H ) N3
La route N3 traverse un éden de dégradés de rizières vert tendre, piquées de pagodes étincelantes sous les palmiers. Sous les Khmers rouges, la plupart étaient transformées en prisons-mouroirs : on a retrouvé 343 charniers dans le pays. A mi-chemin sur la route du grand sud, le gros bourg de Takeo dort au bord d’un lac de nacre. Miroir que Ton traverse en un éclair (40 minutes) et avec force de trépidations à bord d’un speed boat pour rallier une île perdue au milieu des eaux (prévoir chapeau et crème solaire). Un bout du monde de trois paillotes de pêcheurs, d’une colline surplombée du Vat Phnom Da, temple pré-angkorien de latérite et percée de grottes-sanctuaires de style indianisé du VIe siècle. Le lac étant évaporé en saison sèche, l’île s’atteint par une piste à sec et l’excursion n’a plus d’intérêt.
KAMPOT : Une petite ville charmante et lascive, avec un côté rétro de colonie oubliée. Même ambiance en plus marqué et dans une version hard à la station d’altitude du Bokor, perchée à 1 000 mètres d’altitude dans une jungle luxuriante et silencieuse (4X4 indispensable). Sur un plateau désolé d’un beau vert tendre, de la belle station climatique construite par les Français dans les années 20, il ne reste que des ruines hurlantes au vent, recouvertes d’un beau lichen orangé.
Vimitas Vanitatis. Le grand Palace du Bokor aurait pu à merveille, à ses heures de gloire, servir de décor au film « Shining » de Kubrick. Aujourd’hui, sa carcasse sert de toile de fond aux militaires en manœuvre. Plus loin, incongrus dans les fougères, l’église catholique, le casino, le château d’eau, la poste, les villas dont la résidence royale de Sihanouk. Avec partout des traces d’impacts de balles et de lance-roquettes et des graffitis des Khmers rouges. Atmosphère glaciale et panoramas extraordinaires garantis.
Plus pour longtemps: un projet pharaonique de ville touristique sur le site est en cours et serait achevé en 2011. Elle devrait coûter un milliard de $ et couvrir 14 000 ha, incluant un hôtel de 600 chambres, un jardin botanique, des galeries marchandes et une zone résidentielle à proximité. Les vestiges coloniaux, s’ils sont conservés (et restaurés) seront ravalés au rang de reliques folkloriques (pour une excursion ail Bokor avant l’interdiction pour travaux s’adresser à l’hôtel ci dessous)
Hôtel:
BOKOR MOUNTAIN LODGE : Belle maison coloniale en face de la rivière (demander une des 2 chambres (n° 1 et 2) qui donnent sur l’eau) – déco chaleureuse et sympathique tant dans les chambres qu’au restaurant avec terrasse bar – Confortable et propre -Bonne cuisine – Bokor Mountain Lodge: Riverside Drive Tél/Fax: +855 (0) 33 932 314 – Mob: +855 (0) 17 712 062 – bokorlodge@gmail.com – iuww.bokorlodge.com
Restaurants :
– Celui du BOKOR MOUNTAIN LODGE – Très bon vins –
– TA EAOU : mon préféré – modeste restaurant de rêve, en plein air sur pilotis au dessus de la rivière – cuisine cambodgienne, essentiellement de poisson et crustacés. Les crevettes au poivre vert sont un régal – Tel. : 012 820 832 – 012 420 315

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*