Carnet de Voyage (PHNOM PENH) 14

KEP SUR MER
Kep sur mer, ime station – balnéaire celle-là – aussi créée par des colons français en 1908, devenue le St-Tropez asiatique dans les années 60. Aujourd’hui l’endroit est unique et envoûtant avec une impression bizarre de temps télescopé: moisissant sous la jungle, de belles villas coloniales art déco en ruines, du temps de la splendeur de Kep, côtoient les mêmes, retapées comme un sous neuf, certaines high-tech et design. Toutes, ou presque, regardent la mer avec ivresse. Kep a un charme fou, celui que devait avoir St Tropez quand BB a acheté la Madrague.
À la plage déserte de sable marron (amené par les Français), je préfère celle aux pirogues de pêche chamarrées, avec ses palmiers vert fluo et ses paillotes où ils vendent crabes, crevettes et surtout le célèbre – et divin – poivre de Kampot, vendu ici en grain, moulu, ou vert et en branche (ceux qui aiment doivent en faire un stock à rapatrier, c’est introuvable ailleurs dans le monde). En face, à 8 km de la côte, l’île Koh Tonsay (Ile du Lapin) est bordée de superbes plages de sable blanc ombrées de cocotiers, avec une mer cristalline.
Nombreuses guesthouses de Kampot et Kep organisent l’excursion sur l’île (30 min. de barque), soit pour la journée, soit avec une nuit (ou plus) sur place, au confort rudimentaire (paillottes sur la plage) – petites gargotes bar-restaurants sur la plage.
Hôtels:
KNAI BANG CHATT: Si les trois superbes villas qui composent ce resort reflètent une allure purement moderniste
faite de façades libres, toits-terrasses et pilotis, c’est parce qu’elles furent bâties par des élèves de l’architecte cambodgien Vann Molyvann (très connu ici depuis les années 1970), lui-même disciple de Le Corbusier. Etape de charme par excellence, cet hôtel confidentiel (seulement 11 chambres – une des plus belles = n° 4) s’ouvre sur la mer, l’horizon et la nature luxuriante. Le restaurant raffiné en terrasse dans le jardin face à la mer est un enchantement à l’instar de l’autre, au Club de Voile attenant au Resort : un cabanon bleu à la Duras, à la terrasse perchée sur les flots. Une sortie en dériveur, un massage en bord de piscine ou sur la plage, une séance de yoga au soleil couchant, un poisson grillé à fleur de vague, le Knai Bang Chatt (littéralement, « l’aura » entourant bouddha ») est de ces lieux rares où l’extrême harmonie apportée au soin des hôtes va de pair avec un geste solidaire en faveur d’un programme éthique local. Ici 48 h ou plus de farniente absolu couronnent magnifiquement ce voyage au Cambodge – Phnum Thmey, SangKat Prey Thom, Khan Kep – POB 9809 – Kep – Tél. : +855 (0) 12 879 486 (Kep) +855 (0) 23 212 194 (Phnom Penh) – info@knaibangdwtt.com – reservations@knaibangchatt.com – www.Jcnaibangchatt.com
LE FLAMBOYANT: de jolis bungalows dans un jardin – piscine – restaurant – bar – bon rapport qualité prix (le directeur est Français) – Tél. : +855 (0) 16 713 823 – www.flamboyant-hotel.com
KIMLY LODGE : (ouvert en 2010) à 50 mètres de la mer – bungalows confortables dans un jardin – prix modérés – Tél.: +855 (0) 12 721 200- kimJy.lodge@gmail.com
LE BOUT DU MONDE : guesthouse – restaurant bar perché en haut de la colline, avec une vue imprenable sur la mer – étonnants bungalows individuels d’architecture traditionnelle (bois et bambou) avec terrasse perchés dans un jardin exotique, le tout ventilé par l’air marin avec une vue magique sur la mer. Certaines séquences du film de B. Tavemier « Holy Lola » ont été tournées ici – Tél.: +855 (0) 11964181 – +855 (0) 1772 00 89 – contact.leboutdumoride@gmail.com – www.leboutdumondekep.com
Restaurants:
– Ceux du KNAI BANG CHATT: voir l’hôtel supra
– Celui du BOUT DU MONDE : voir hôtel supra
– parmi les gargotes sur pilotis au marché au crabe, mon préféré (il faut demander une table en bordure sur les flots) est le KIMLY Seafood Restaurant – Ils vendent du poivre de Kampot à l’entrée – Tél. : 012 345 753/089 822 866

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*